Règlement

Conditions générales

Vous pouvez trouver notre règlement général en cliquant sur le bouton ci-dessous. 

Règles de sécurité @ Rétro Made in asia et Made in Asia

N’oubliez pas: plus il y a de sacs, plus il y aura de contrôles et donc plus longue sera la file d’attente. Donc, si vous n’avez pas besoin d’un sac, ne l’emportez pas avec vous!

Un sac transparent est plus facile et rapide à contrôler!

Oui! Que ce soit à Namur Expo ou à Brussels Expo, il y a un vestiaire. 

Oui, c’est possible. N’oubliez pas de demander un cachet à l’équipe sécurité quand vous sortez afin de pouvoir rentrer sans avoir à re-payer votre entrée!

Oui, MAIS vous ne pouvez pas les porter en rue et lors du contrôle de sécurité. Par contre, vous pourrez les porter une fois que vous aurez franchi les portes de la convention.

Oui, mais plusieurs stands vendent de la nourriture (asiatique, burgers, bonbons, etc.)

Règlement d'armes

  • Le visiteur doit respecter à tout moment l’ensemble des lois (nationales et locales) applicables et relatives au port et à l’utilisation d’armes. En cas de contradiction avec le présent règlement général, la législation précitée prévaudra.
  • Instructions : Vous devez respecter immédiatement toute demande et/ou instruction liée aux armes que vous portez et/ou utilisez et qui émane soit d’un agent de police, d’un pompier et/ou d’un autre représentant de l’ordre public, soit d’un gardien de la salle (Namur Expo ou Brussels Expo), soit d’un membre du personnel de l’organisation.
  • Catégories : les armes sont divisées en trois catégories.
ARMES NON AUTORISEES 

Armes à feu fonctionnelles (même si elles ne sont pas chargées), armes neutralisées ou démilitarisées, armes incendiaires, armes conçues exclusivement à usage militaire, armes d’airsoft, couteaux à cran d’arrêt et à lame jaillissante, couteaux papillon, couteaux à lancer, coups-de-poing américains, poignards, couteaux Bowie, couteaux de chasse, armes d’alarme, armes à feu qui ont l’apparence d’un autre objet, cannes à épée et cannesfusils, armes à électrochocs, aérosols (sprays) utilisés pour « l’autodéfense », nunchaku, étoiles à lancer et silencieux. Les armes d’airsoft ne sont pas autorisées. Toutes les armes à feu fonctionnelles, armes soumises à autorisation et armes prohibées en vertu de la loi belge sur les armes seront saisies par la police et un PV sera établi.

ARMES AUTORISEES

Armes qui sont clairement factices, réalisées en polystyrène, carton et autres. Objets manifestement destinés à servir de jouets aux enfants jusqu’à 14 ans (p. ex. un pistolet à eau en plastique unicolore) ; objets qui n’ont manifestement pas l’apparence d’une arme existante (p. ex. un sabre laser de Star Wars, un phaseur de Star Trek) ; épées et sabres qui ne sont pas mentionnés dans la liste des « Armes qui ne sont pas autorisées ». Nous n’allons donc pas nous attaquer à Steve de Minecraft parce qu’il agite une épée de diamant en carton. Nous ne le transformerons pas en saté.

Vous êtes autorisé à porter les armes autorisées dans les bâtiments de Namur Expo et Brussels Expo pendant Made In Asia et Rétro Made In Asia. Il est interdit de porter les armes autorisées à RMIA et MIA hors des bâtiments de Namur Expo et de Brussels Expo. Durant votre déplacement de et vers Namur Expo et Brussels Expo, vous devez toujours placer les armes autorisées à MIA et RMIA dans un emballage fermé (p. ex. un sac de sport fermé). Il est également interdit à tout moment d’utiliser les armes autorisées de façon menaçante et/ou d’une autre manière dangereuse dans les bâtiments et sur les terrains de Namur Expo et de Brussels Expo. Les armes abandonnées seront considérées comme des objets perdus (voir article 11 du présent règlement).

ARMES DE SCENE

Les armes factices qui ne tombent pas dans la catégorie des « armes autorisées » (à l’exception des armes d’airsoft), mais ne peuvent pas non plus être considérées comme des « Armes autorisées » (p. ex. une arme factice qui ressemble à une arme utilisée dans Stargate) ne peuvent être utilisées que sur l’estrade (p. ex. dans le cadre du concours de cosplay) ou dans une partie du fan village fermée.

Les armes de scène peuvent être utilisées sur l’estrade et dans un stand d’activité, pour autant que celui-ci ne soit pas accessible au public, mais vous ne pouvez pas les porter lors de l’événement. Durant votre déplacement de et vers Namur Expo et Brussels, vous devez toujours placer les armes de scène dans un emballage fermé (p. ex. un sac de sport fermé), car la législation nationale vous interdit de porter des armes en public. Si vous ne vous trouvez pas sur l’estrade ni dans le stand fermé, l’arme de scène de MIA et de RMIA doit être rangée de façon à ne pas être visible. Il est également interdit à tout moment d’utiliser les armes de scène de RMIA et de MIA de façon menaçante et/ou d’une autre manière dangereuse dans les bâtiments et sur les terrains de Namur Expo et Brussels Expo. Les armes de scène  abandonnées seront considérées comme des objets perdus (voir article 11 du présent règlement).

 

Si vous avez des doutes concernant la catégorie de votre arme, parlez-en à la caisse où vous serez orienté vers la personne compétente au Weapon Check. Il vous est interdit de sortir votre arme de l’emballage fermé dans lequel elle se trouve avant que cette personne ne vous ait indiqué de quelle catégorie elle relève.

Article 3. § 1er. : sont réputées armes prohibées :

  • Les mines antipersonnel et pièges ou dispositifs de même nature, et les armes laser aveuglantes ;
  • Les armes incendiaires ;
  • Les armes conçues exclusivement à usage militaire, tel que les armes à feu automatiques, les lanceurs, les pièces d’artillerie, les roquettes, les armes utilisant d’autres formes de rayonnement autres que celles visées au 1°, les munitions conçues spécifiquement pour ces armes, les bombes, les torpilles et les grenades ;
  • Les sous-munitions ;
  • Les couteaux à cran d’arrêt et à lame jaillissante, couteaux papillon, coups-de-poing américains et armes blanches qui ont l’apparence d’un autre objet ;
  • Les cannes à épée et cannes-fusils qui ne sont pas des armes décoratives historiques ;
  • Les massues et matraques ;
  • Les armes à feu dont la crosse ou le canon en soi se démonte en plusieurs tronçons, les armes à feu fabriquées ou modifiées de manière à en rendre le port invisible ou moins visible ou à ce que leurs caractéristiques techniques ne correspondent plus à celles du modèle défini dans l’autorisation de détention de l’arme à feu, et les armes à feu qui ont l’apparence d’un objet autre qu’une arme ;
  • Les engins portatifs permettant d’inhiber les personnes ou de leur causer de la douleur au moyen d’une secousse électrique, à l’exception des outils médicaux ou vétérinaires ;
  • Les objets destinés à toucher les personnes au moyen de substances toxiques, asphyxiantes, lacrymogènes et de substances similaires, à l’exception d’outils médicaux ;
  •  Les fusils pliants d’un calibre supérieur à 20 ;
  • Les couteaux à lancer ;
  • Les nunchaku ;
  • Les étoiles à lancer ;
  • Les armes à feu dotées des pièces et accessoires suivants, ainsi que les pièces et accessoires suivants en particulier : les silencieux ; les chargeurs à capacité plus grande que la capacité normale telle que définie par le ministre de la Justice pour un modèle donné d’arme à feu ; le matériel de visée pour des armes à feu, projetant un rayon sur la cible (et les lunettes de visée nocturne) ; les mécanismes permettant de transformer une arme à feu en une arme à feu automatique ;
  • Les engins, armes et munitions désignés par les ministres de la Justice et de l’Intérieur qui peuvent constituer un (danger grave et nouveau) pour la sécurité publique et les armes et munitions que, pour cette raison, seuls les services visés à l’article 27, § 1er, alinéas 2 et 3, peuvent détenir ;
  • Les objets et les substances qui ne sont pas conçus comme arme, mais dont il apparaît clairement, étant donné les circonstances concrètes, que celui qui les détient, porte ou transporte entend manifestement les utiliser aux fins de menacer ou de blesser physiquement des personnes.
  • Les munitions inertes et les blindages contenant de l’uranium appauvri ou tout autre type d’uranium industriel. [Loi du 11 mai 2007, entrée en vigueur : 20-06-2009]
Retour haut de page